Comprendre l'art africain


VOS COMMENTAIRES :

C'est un recueil que j'ai utilisé auprès de mes élèves comme introduction à l'art africain avant une visite au musée du quai Branly... (Pereoliv)

Un ouvrage remarquable de clarté et de concision. Bravo ! (André)

Votre e-book met particulièrement bien en lumière cet aspect des choses, très difficilement saisissables pour un esprit occidental. Bravo, amicalement. (christine larouge)

je comprends mieux maintenant les arts africains, du moins je les vois d'un autre oeil. Amicalement (Denis du Gabon)

Lire la suite et TELECHARGER GRATUITEMENT COMPRENDRE L'ART AFRICAIN

DOCUMENTATION :

Les socles
L'ébène

Masques et statues
Fang du Gabon
Kongo de la RDC
Kwele de la République du Congo
Kota du Gabon
Mangbetu de la RD du Congo
Mumuyé du Nigéria
Pendé de la R.D.C.
Punu du Gabon

LIVRES : Mes recommandations

HUMANITAIRE :

Statues et objets Mangbetu de la R.D. du Congo



carte RD du Congo(Source carte : L'Art tribal d'Afrique noire de J-B Bacquart, éditions Thames & Hudson)


Pour comprendre l’art Mangbétu, il faut comprendre son peuple : Après avoir quitté le Soudan au cours du XVIIIe siècle, les Mangbétu se sont installés aux abords de la forêt luxuriante du nord-est de la République Démocratique du Congo. La société Mangbétu est un système féodal qui s’organise autour de la figure centrale du roi. Ses fils sont à la tête des différentes provinces. Les hommes se chargent de la chasse et de la pêche alors que les femmes s’occupent de la culture du manioc. Aujourd’hui, la population Mangbétu est estimée à moins d’un million d’individus.



(Voir les statues et objets Mangbetu actuellement en vente)



La place de l’art Mangbétu

The Cleveland museum of art(Source : The Cleveland Museum of art)
 
L’art Mangbétu est un art de cour réputé raffiné et réaliste. Les différentes statues, statuettes et autres objets servent à être présentés à la famille royale lors de cérémonies. Les artistes sont reconnus pour être des potiers, sculpteurs et bâtisseurs de talent. L’architecture même d’un village Mangbétu est centrée autour d’un gigantesque édifice de plus d’une cinquantaine de mètres de long. Ce hall de réception est fait de bambou, de poteaux de bois, de cordons de fibres et de bandes de rotin. C’est un lieu où se tiennent des danses, des procès, des réunions et des cérémonies, toujours en présence du roi et de sa cour.

Les statues Mangbétu

Les statues Mangbétu sont caractérisées par un crâne allongé surmonté d’une haute coiffe. Cette particularité physique reflète une pratique commune d’élongation de la tête. En effet, les Mangbétu enveloppent la tête de leurs nourrissons dans un linge ou des cordelettes afin d’en déformer la structure avant que les os ne soient consolidés. Cette pratique qui remonte à l’Égypte antique vise à souligner l’intelligence et la beauté.

L’apparat si particulier à cette ethnie a d’ailleurs inspiré des costumes de la pop culture moderne. Par exemple, on retrouve des coiffes très similaires dans le film Black Panther de Marvel et couronnant la reine Amidala dans la saga Star Wars.

Par ailleurs, les statuettes Mangbétu sont généralement sculptées dans un bois clair et léger. Elles représentent les ancêtres et portent très souvent des scarifications, certaines d'entre elles des peintures corporelles.

 Mangbetu

Autre caractéristique remarquable des statues Mangbetu : "Tout ce qui concerne les parties génitales est mis en valeur et le sexe en érection, loin d'un quelconque érotisme, est l'élément constitutif du lignage auquel appartient l'individu" (Extrait de Comprendre l'art africain)


Les masques Mangbetu

Contrairement à ce que l’on pourrait croire de la part d’une ethnie à l’artisanat si développé, le masque est un objet très rare dans la culture Mangbétu. Il n’est pas aussi courant que dans d’autres peuples du Congo comme les Songyé. Cela s’explique par le fait que l’art est destiné à mettre en valeur la grandeur du roi et de sa cour alors que les masques, dans l’art africain, sont généralement utilisés au cours de cérémonies populaires. La virtuosité des artistes se révèle plutôt dans la conception d’objets du quotidien.



The Cleveland museum of art(Source : The Cleveland Museum of art)


Objets de tous les jours


La fabrication d’objets relève du véritable artisanat d’art chez les Mangbétu. Chaque ustensile est façonné avec un œil d’esthète. Posséder plusieurs objets du quotidien décorés avec soin est perçu comme un signe de fortune et de haut rang.

L’un des objets les plus remarquables est la harpe à cinq cordes.


The Cleveland museum of art(Source : The Cleveland Museum of art)


Elle se distingue par la figure anthropomorphe finement taillée qui surmonte son manche ; la résonnance est assurée par une peau de chèvre (ou de mouton).

Les chasse-mouches sont tout aussi travaillés. Leurs manches sculptés en bois ou en ivoire puis enveloppés avec un fil de cuivre, de laiton ou de fer selon le rang de son propriétaire.

Les Mangbétu sont aussi réputés pour leurs lances, leurs boucliers et leurs couteaux à lame courbe car c’est un peuple guerrier et colonisateur.

Ces objets sont aujourd’hui plutôt portés comme ornements. En résumé, l’art Mangbétu sert beaucoup à l’apparat et à la distinction des rangs au sein de l’aristocratie.

 

(Voir les statues et objets Mangbetu actuellement en vente)







Vos commentaires :


Le socle parfait !

Très pratiques !

Les socles sont magnifiques un grand merci !

Toujours parfait et incroyablement rapide !

Bon produit, service impeccable.

Super et astucieux, reçus dans les temps.Parfait

Lire la suite et mode d'emploi

Rechercher