Comprendre l'art africain


VOS COMMENTAIRES :

C'est un recueil que j'ai utilisé auprès de mes élèves comme introduction à l'art africain avant une visite au musée du quai Branly... (Pereoliv)

Un ouvrage remarquable de clarté et de concision. Bravo ! (André)

Votre e-book met particulièrement bien en lumière cet aspect des choses, très difficilement saisissables pour un esprit occidental. Bravo, amicalement. (christine larouge)

je comprends mieux maintenant les arts africains, du moins je les vois d'un autre oeil. Amicalement (Denis du Gabon)

Lire la suite et

TELECHARGER GRATUITEMENT COMPRENDRE L'ART AFRICAIN

DOCUMENTATION : Masques et statues

Fang du Gabon

Kongo de la RDC

Kwele de la République du Congo

Kota du Gabon

Mumuyé du Nigéria

Pendé de la R.D.C.

Punu du Gabon

LIVRES : Mes recommandations

HUMANITAIRE :

Masque Batcham View full size

Masque Batcham

Le masque Batcham est incontestablement le masque camerounais le plus célèbre (et qui, accessoirement, bat régulièrement des records dans les ventes spécialisées)

Plus de détails

AC10_030715

1 item in stock

Attention : dernières pièces disponibles !

460,00 €

Très beau masque-siège Batcham en bois qui provient de l'ouest Cameroun

Hauteur : 32 cm, largeur : 20 cm

Le masque Batcham

Le masque Batcham est incontestablement le masque camerounais le plus célèbre (et qui, accessoirement, bat régulièrement des records dans les ventes spécialisées)

Masque et siège à la fois, le masque Batcham doit cette notoriété à sa forme très particulière et complexe exécutée autour de deux axes, vertical et horizontal :

Sur le plan vertical, le masque se déploie autour de deux parties symétriques séparées par une crête médiane, chaque partie étant décorée par des sillons parallèles arqués qui représentent les sourcils. Les yeux sont positionnés au niveau où s'articule le second plan ; grands et de forme ovale, "ils rappellent ceux des batraciens, avec une fixité étrange et inquiétante, ouverts sur l'univers de la mort" (selon Louis Perrois dans "la panthère et la mygale")

Sur le plan horizontal, deux joues proéminantes entourent une bouche énorme, ouverte et creusée de stries verticales qui figurent les dents. Les deux oreilles sont rejetées en arrière et les narines impressionnantes. "L'originalité de ce masque, toujours selon Louis Perrois, réside dans le dynamisme et le contraste voulu des différents volume et surtout des plans qui les structurent".

Si son nom se réfère à l'endroit où le premier exemplaire a été trouvé, il est en fait présent dans tout l'ouest-Cameroun, là où sont présentes les "ethnies en Ba" : Bamiléké, Bamoun, Bafoussam, Bamenda, etc. Le terme de masque n'est pas non plus le plus approprié puisqu'il était généralement porté à bout de bras ou utilisé comme objet de prestige (pour recevoir les visiteurs), parfois encore utilisé comme siège...

Il pouvait être de grande dimension, jusqu'à 1,40 m, voire plus, et il évoluait alors pendant les fêtes de villages : Tenu par deux ou trois porteurs, il servait à promener le chef, assis sur cette sorte particulière de trône, afin de le faire parader parmi l’assemblée. Son aspect particulier en faisait également un objet de prestige destiné à impressionner le visiteur.

Des "masques" plus petit ont aussi été sculptés qui servaient de décoration ou également, si l'on en croit certaines sources, d’assise pour les enfants lors des cérémonies de circoncision.

C'est un de ces "petits" sièges que nous proposons ici qui présente toutes les caractéristiques évoquées ci-dessus.

Vos commentaires :


Le socle parfait !

Très pratiques !

Les socles sont magnifiques un grand merci !

Toujours parfait et incroyablement rapide !

Bon produit, service impeccable.

Super et astucieux, reçus dans les temps.Parfait

Lire la suite et mode d'emploi

Rechercher