Casque Gélédé Yoruba

Casque Gélédé Yoruba

280,00 €
HT

La société Gélédé, strictement féminine, est dévolue à la "Grand Mère", l'ancêtre de toutes les femmes, qui protège la communauté Yoruba

Quantité
Derniers articles en stock

  • Paiement sécurisé Paiement sécurisé
  • Franco de port à partir de 150 € Franco de port à partir de 150 €
  • Garantie "satisfait ou remboursé" Garantie "satisfait ou remboursé"

Très beau casque Gélédé en bois qui provient de l'ethnie Yoruba (Yorouba) du Nigéria

Hauteur : 29 cm

Le peuple Yoruba

Les Yoruba sont un des plus importants groupes ethniques d'Afrique, essentiellement présent au Nigéria, avec aussi une importante diaspora en Amérique due aux conséquences des traites négrières.

Le roi Yoruba conserve un important pouvoir religieux, mais son pouvoir politique est considérablement réduit par les conseils que forment les courtisans, les femmes et même les corporations d'artisans. Des sociétés secrètes, en outre, Gélédé (Guélédé), Epa, Esu, Ogboni, sélectionnent les élites et exercent également un pouvoir judiciaire vis-à-vis de celles-ci.

Le culte Gélédé (Guelede)

Parmi les nombreux masques qu'utilisent les Yoruba, les plus importants sont ceux gérés par la société Gélédé ; cette société, strictement féminine, est dévolue à la "Grand Mère", Iyanlashe, l'ancêtre de toutes les femmes, qui protège la communauté et symbolise la fertilité et la fécondité (ce qui est lié puisque fécondité et fertilité sont les garants de la survie de ladite communauté). La société Gélédé intervient lors de conflits, notamment au détriment d'une femme, et pour aider une femme stérile.

L'objet de cette société est de rendre favorables à la communauté les forces négatives des femmes que les Yoruba considèrent comme des sorcières. Pour apaiser la colère des sorcières, les hommes organisent des cérémonies masquées dans lesquelles ils endossent un costume féminin et se coiffent de masques Gélédé dans le but de les divertir.

Le masque Gélédé

Le masque présenté ici répond aux normes stylistiques de la société Gélédé : Visage allongé avec des scarifications faciales et frontales (généralement trois, ce qui est le cas ici) ; les yeux ont une forme globuleuse avec une pupille percée qui ne sert pas à voir puisque le danseur porte le masque sur le haut de la tête. La superstructure peut évoquer un mythe animal ou un événement historique, religieux ou politique, ce qui est probablement le cas ici.

PT14_020615
1 Article

vous pourriez aussi aimer