Comprendre l'art africain


VOS COMMENTAIRES :

C'est un recueil que j'ai utilisé auprès de mes élèves comme introduction à l'art africain avant une visite au musée du quai Branly... (Pereoliv)

Un ouvrage remarquable de clarté et de concision. Bravo ! (André)

Votre e-book met particulièrement bien en lumière cet aspect des choses, très difficilement saisissables pour un esprit occidental. Bravo, amicalement. (christine larouge)

je comprends mieux maintenant les arts africains, du moins je les vois d'un autre oeil. Amicalement (Denis du Gabon)

Lire la suite et

TELECHARGER GRATUITEMENT COMPRENDRE L'ART AFRICAIN

DOCUMENTATION : Masques et statues

Fang du Gabon

Kongo de la RDC

Kwele de la République du Congo

Kota du Gabon

Mumuyé du Nigéria

Pendé de la R.D.C.

Punu du Gabon

LIVRES : Mes recommandations

HUMANITAIRE :

Masques Punu, objets utilitaires et statuettes

Les Pounou, originaires d’Angola, ont migré - avec les Eshira, les Lumbo, les Vili, les Galoa et les Vungu - vers le Gabon au cours du XVIIIème siècle.

Carte Gabon Congo

(Source carte : L'Art tribal d'Afrique noire de J-B Bacquart, éditions Thames & Hudson)

Ils vivent dans des villages divisés en clans et en familles où la cohésion sociale est assurée par la société Moukouji, dont le rôle essentiel est de subjuguer les esprits malfaisants de la forêt. Lors des cérémonies liées à cette société, des masques apparaissent, souvent couverts de pigments blancs (couleur liée à la fois à la lumière, à la mort et à la lutte contre les maléfices) rappelant leur fonction apotropaïque.

 

Masque Punu

 

Les masques Punu présentent un visage généralement blanc, des traits réalistes, une bouche protubérante, des yeux globuleux finement sculptés, un haut front et une coiffure complexe.

La finesse de leurs traits et le fait qu’ils représentent un idéal de beauté féminine (Leur coiffe élaborée est le reflet de la mode des femmes Punu) ont rendu les masques Punu célèbres depuis longtemps.

 

Femmes Punu

 

Contrairement à la stylisation, voire la symbolisation, habituelle dans l’art africain, les artistes Punu ont créé des oeuvres naturalistes, ce qui explique probablement pourquoi ils sont si célèbres en occident où le figuratif, au moins jusqu’à la Renaissance, a toujours prévalu sur la représentation symbolique.

Les masques Punu, censés représenter des visages d’ancêtres (idéalisés comme il est dit supra), sont portés, durant les funérailles, par les initiés de la société Moukouji, qui dansent perchés sur de hautes échasses, recouverts d’un costume de raphia.

 

Masque Punu

 

Certains masques Punu portent des scarifications sur les tempes, en forme de losange (9 petits losanges qui en forment un grand). Ils sont généralement associés à des ancêtres féminins mais pourraient aussi être la marque distinctive d’un sous-groupe méridionnal des Pounou ;

 

Masque Pounou

 

on raconte également qu’ils pourraient symboliser les 9 provinces du Gabon, ce qui est peu plausible compte-tenu de l’origine des Punu (confère ci-dessus) ou qu’ils représenteraient l’Univers, avec les 4 points cardinaux entourant la Terre, « au centre du monde »…

 

Masque Punu noir

 

Les masques Punu noirs, qui possèdent les mêmes traits stylistiques que les masques blancs, étaient probablement dotés d’une fonction judiciaire : Il faut entendre par là que l’initié qui le portait était censé avoir le pouvoir de découvrir les sorciers dans la foule qui assistait aux danses.

 

Masque punu Njabi

 

Les sous-groupes Punu ont sculpté des masques aux traits stylistiques légèrement différents. Par exemple, les masques des Njabi montrent des coiffures séparées en deux masses distinctes...

 

Masque Punu Tsangui

 

tandis que les masques des Tsangui, qui vivent plus au sud dans la République du Congo, ont des scarifications linéaires caractéristiques et aisément reconnaissables.

 

Masque Punu Lumbo

Les masques des Lumbo, tribu apparentée, portent souvent des cornes...

 

 

Statues Punu

 

danseuse Punu

 

Si les Punu ont produit de grandes quantités de masques, on ne leur connait que quelques rares petites statuettes qui présentent des traits identiques à ceux que l'on trouve sur les masques. Elles étaient utilisées comme objets de prestige, durant des cérémonies magiques et souvent placées à côté ou dans un reliquaire contenant les ossements des ancêtres.

 

 

Objets quotidiens Punu

En Afrique, un objet utilitaire doit toujours être beau !

 

gourde Punu

 

Il en était déjà ainsi bien avant l’apparition de nos designers…  Depuis la nuit des temps, en Afrique, l’objet doit être beau parce qu’il passe beaucoup de temps avec l’artisan, qu’il lui est familier, d’autant plus qu’il est rare (Rien à voir avec la profusion des objets qui nous entourent).

L’artisan africain caresse son objet et celui-ci doit être unique ; il doit être « sien ».

Chez les Punu, on trouve plus souvent que des statuettes des objets du quotidien tels que des cuillères, des gourdes (comme ci-dessus) ou ces superbes souffllets de forge :

 

soufflet de forge Punu

 

Ce superbe soufflet fonctionne en actionnant les deux peaux (de mouton ou de chèvre) grâce aux bâtons qui y sont fixés – remarquer la patine d’usage – pour expulser l’air par le bas.

Au-delà de sa beauté intrinsèque, cet objet fascine également par ses symboliques puisqu’on peut y voir indifféremment un corps féminin ou des attributs masculins…

 

Variantes du nom Punu :

Selon les sources, on trouve différentes variantes du nom de l'ethnie : Alpounou, Alpunu, Apono, Bapounou, Bapunu (Ba est la marque du pluriel), Ipounou, Ipunu, Pouno, Pounou, Puno, Punus, Yipounou, Yipunu




Vos commentaires :


Le socle parfait !

Très pratiques !

Les socles sont magnifiques un grand merci !

Toujours parfait et incroyablement rapide !

Bon produit, service impeccable.

Super et astucieux, reçus dans les temps.Parfait

Lire la suite et mode d'emploi

Rechercher