Comprendre l'art africain


VOS COMMENTAIRES :

C'est un recueil que j'ai utilisé auprès de mes élèves comme introduction à l'art africain avant une visite au musée du quai Branly... (Pereoliv)

Un ouvrage remarquable de clarté et de concision. Bravo ! (André)

Votre e-book met particulièrement bien en lumière cet aspect des choses, très difficilement saisissables pour un esprit occidental. Bravo, amicalement. (christine larouge)

je comprends mieux maintenant les arts africains, du moins je les vois d'un autre oeil. Amicalement (Denis du Gabon)

Lire la suite et

TELECHARGER GRATUITEMENT COMPRENDRE L'ART AFRICAIN

DOCUMENTATION : Masques et statues

Fang du Gabon

Kongo de la RDC

Kwele de la République du Congo

Kota du Gabon

Mumuyé du Nigéria

Pendé de la R.D.C.

Punu du Gabon

LIVRES : Mes recommandations

HUMANITAIRE :

Fétiche à clous Kongo de RDC View full size

Fétiche à clous Kongo de RDC

La magie fait partie de la vie africaine ! Mais ceux qui s'y adonnent sont de nature très différente...

Plus de détails

Ch106_161117

1 item in stock

Attention : dernières pièces disponibles !

720,00 €

Superbe fétiche à clous (nkondi) en bois, verre et matières végétales, typique de l'ethnie Kongo de la République Démocratique du Congo

Hauteur : 49 cm

Sorciers et féticheurs africains

La magie fait partie de la vie africaine ! Mais ceux qui s'y adonnent sont de nature très différente :

Le sorcier est censé entretenir des relations personnelles avec les forces maléfiques ; c'est un être dangereux car il est soupçonné de jeter des sorts. Il est redouté et pourchassé...

Le féticheur, ou devin, au contraire, agit pour le bien de la communauté et de chacun de ses membres. Il est considéré comme l'intermédiaire entre les membres de la tribu et les forces occultes. On le sollicite donc en cas de besoin, particulièrement dans les cas de maladie où il tient souvent le rôle de guérisseur.

Dans les deux cas, les intercessions auprès des forces surnaturelles se font par l'intermédiaire de statues ou de fétiches.

Les fétiches à clous ou nkondi

Ce sont des sculptures en bois, antropomorphes ou zoomorphes, couvertes de nombreux accessoires réputés magiques et de clous ou de lames métalliques porteurs d'engagement ou de serments. Elles contiennent dans des cavités ventrales - parfois dorsales - des médecines : Poils, dents, ongles, etc. Des morceaux de tissu, des plumes ou des peaux de reptiles peuvent les compléter et des miroirs ou des morceaux de métal obturent la cavité ventrale et figurent les yeux.Les visages sont généralement sculptés avec soin contrairement au reste du corps qui sera dissimulé par tous ces accessoires.

Ces statues, fait rare en Afrique, n'évoquent pas un ancêtre - contrairement aux reliquaires - et servent seulement de support aux engagements et aux serments prononcés devant la communauté avec le concours du féticheur (le nganga) qui insérait les clous et les lames pour le compte du propriétaire de la statue  et qui, vu ses relations avec le monde surnaturel, avait le pouvoir de punir ceux qui ne tenaient pas leurs promesses.

Vos commentaires :


Le socle parfait !

Très pratiques !

Les socles sont magnifiques un grand merci !

Toujours parfait et incroyablement rapide !

Bon produit, service impeccable.

Super et astucieux, reçus dans les temps.Parfait

Lire la suite et mode d'emploi

Rechercher